La 2CV de Ninnin : 1ère partie

La 2CV de Ninnin : 1ère partie

   début

Les cop’s et moi, on était impatients de commencer à construire cette voiture (voir « la découverte de Ninnin et Titou »). Alors un jour où Dom (mon humaine) n’était pas là, on a sorti toutes les pièces qu’on avait trouvées dans la caisse à outils de Pépé Claude.

Oscar sort les pièces

Certaines étaient drôlement lourdes. Oscar, un cop’s anglais, mais gentil et costaud, est venu nous donner un coup de patte et on a tout étalé sur la table.

impatience

Manif et Titou, très excités, avaient déjà attrapé des outils, mais ze les ai arrêtés.

réflexion 

Ben woui, quoi ! Ze veux pas qu’elle soit ratée, ma voiture ! Il faut d’abord vérifier les plans, organiser le travail, s’assurer que c’est bien ça et après, commencer.

 Oscar costaud

Pour les pièces à enfoncer, Oscar était parfait.

 vissage

Les pitites vis devaient être placées au bon endroit et Titou se débrouillait comme un champion.

 classement des vis

Pitit frère, qui voulait aider à crié :

« - Moi, j’suis magasinier ! J’vous apporte sur place cque vous avez besoin. »

 ingéniours

Mon boulot d’ingénours me faisait passer de l’un à l’autre et ze pensais que ça avançait bien.

  vérifications

Manif  se donnait à fond et z’étais bien content d’avoir fait appel à lui. On faisait du beau travail d’équipe et chacun avait sa place.

 moteur

À la fin de l’après midi, Titou admirait fièrement son moteur quand Manif a dit :

 repos

« - Cop’s, on en a assez fait pour auzourd’hui. Il est temps de ranger et de se reposer. Il faudra embaucher d’autres cop’s la prochaine fois, pour travailler moins et avancer plus.

les vis restantes

- J’suis fatigué aussi. J’ai tout bien trié. J’suis content. »

bureau d'étude

Oscar et moi, au bureau d’étude, on est restés encore un peu mais pas trop pasque ça sentait le pain grillé et le miel dans la cuisine, il fallait y aller.

Retour à  » La 2CV de Ninnin « 

Retour vers « vie familiale »

Retour à la liste des histoires

Mots-clefs : , , ,

Laisser un commentaire