• Accueil
  • > laos
  • > Ninnin remonte le Mékong : épisode 5

Ninnin remonte le Mékong : épisode 5

En route vers Vientiane

Pour suivre confortablement cet épisode, vous pouvez aller voir la carte en cliquant sur ce texte.

 Ninnin remonte le Mékong : épisode 5 dans laos a-300x227

À Pakxé, il me faut retrouver le Mékong pour poursuivre mon aventure. Pour l’instant, ze suis sur une route que ze connais bien : La piste Ho Chi Minh ! (voir Ninnin au Viet-Nam, de Dalat à Ho Chi Minh ville).

b-300x200 laos dans ninnin

C’était rusé de la part des Vietnamien, de passer par le Laos ! Hélas, du coup, les américains ont bombardé et tout ça reste stocké dans l’école ! Comme d’hab., ze vais sûrement trouver de l’aide auprès d’habitants charmants.

c-300x226 ninnin dans ours

« - Sabadii (bonjour) ! C’est par où, le Mékong ?

- Sabadii ! Bienvenue à toi ! Les dieux t’envoient ! Nous attendions un animal à sacrifier sur l’hôtel !

- Hein ? Quoi ? L’hôtel ?

d-300x226 ours dans peluche

- Oui ! Dans ce bâtiment ! Montre-toi ! N’aies pas peur ! Tout le village fêtera ton sacrifice et les dieux seront contents ! »

e-300x224 peluche

Ces habitants sont fous ! Pourquoi pas tuer une poule ou un cochon ? Ils en ont plein ! Ce serait plus normal ! Vite, ze dois fuir, sans me montrer !

f-224x300

Ce panier me semble parfait. Une fois dans les champs de riz, ze pourrai m’échapper sans attirer leur attention. Z’ai vu James Bond faire ça à la télé et ça finit toujours bien !

On vient. Ze suis tout au fond. On marche. Et enfin, on s’arrête. On pose le panier par terre.

g-300x227

Ze sors et ze cours à fond sous la pluie de mousson qui reprend. Sauvé ! C’est pas du riz, ça ! Les grains sont trop gros, trop ronds, pas assez emballés dans les brins. Le riz, ze connais !

h-300x227

Et puis la plante ? Un pitit arbre à peine plus grand que moi, des grains rouges.

i-300x226

Ze sais ! Du café ! Z’emporte ces gros sacs en dédommagement du choc psychologique subi ! Z’espère qu’il sera meilleur que celui du Viet-Nam !

ia-223x300

Vite ! Descendre l’escalier ! Le Mékong doit être en bas, ze l’entends. Là, ze peux enfin mettre ma cape de pluie sans attirer l’attention. Z’aurais dû en acheter une verte, camouflage !

ib-222x300

Galère ! Les chutes de Tad Fané ! Il faudrait un téléphérique pour remonter ça !

Z’EN AI MARRE ! TROP C’EST TROP !

Depuis le début, que des ennuis ! Peut être pasque Dom veut jamais payer l’encens ?  Ze veux enfin de la chance et z’ai ma pitite idée pour ça :

ic-300x225

Wat Phu et sa source porte-bonheur-si-tu-mets-la-tête-dessous. Gratuit ! Suffit de la trouver. Facile pour un nounours comme moi !

k-221x300

« - Sabadii ! C’est par où, la source porte-bonheur-si-tu-mets-la-tête-dessous ?

- Sabadii ! En haut !

- Merci, à plus ! »

l-300x226

Contourner les vieux bâtiments du 6ème siècle sans faire attention à l’ancienne route vers Angkor. Pas de danger, ici, on ne faisait que des sacrifices humains.

m-300x229

« - Sabadii ! C’est par où, la source porte-bonheur-si-tu-mets-la-tête-dessous ?

- Sabadii ! En haut !

- Merci, à plus ! »

n-300x224

Heueueu ? Assez mal pavée, cette montée ! Ze dirai deux mots à la DDE à mon arrivée ! Mais ze suis Ninnin, bien décidé à faire tourner la chance !

o-223x300

« - Sabadii ! C’est par où, la source porte-bonheur-si-tu-mets-la-tête-dessous ?

- Sabadii ! En haut !

- Merci, à plus ! »

p-222x300

Un pitit mot à Bouddha en passant, ça peut pas faire de mal. Z’aime bien ses vêtements safran !

q-222x300

Enfin la voilà ! Bienfaits matériels et spirituels garantis et gratuits ! Ze me mouille pas pour rien. Avec cette chaleur, ze serai vite sec, z’espère !

r-300x225

Moi qui ai horreur de l’eau ! Ce pays me fait vraiment tout faire ! Ze n’ai plus qu’à redescendre et trouver une solution pour continuer mon aventure.

s-300x201

En bas, Dom (mon humaine) me fait une proposition :

« - Ninnin, j’ai négocié 80 dollars, deux places pour nous et une pour Mémé Monique dans le bus de nuit VIB (Very Important Bear) qui va à Vientiane, la Capitale.

t-224x300

On m’a promis qu’au nord, le Mékong est navigable et magnifique. 750 kilomètres de chutes et de rapides contournés en une nuit. Tu ne seras pas déçu. »

x-300x226

Ze suis tout de suite d’accord ! Pour 10 heures de route, il faut s’équiper sérieusement : Une tranche de viande séchée par voyageur (ze choisis celles sans mouche),

y-300x186

trois belles oranges en dessert. On dirait que la chance tourne !

z-300x226

 Dom et moi sur une couchette. Mémé Monique zuste en face : ze revis. À nous Vientiane ! 750 kilomètres en seulement 10 heures ! La route était excellente et le bus vraiment rapide !

za-300x201

9 heures du matin, me voici avec le charmant gardien de Wat Mixaï. N’abusons quand même pas de sa patience et entrons dans le temple.

zb-204x300

« - Sabadii, petit ours ! As-tu regardé ton horoscope pour connaître ta chance ?

- Ben non, tu m’expliques ?

zc-300x226

- Tu secoues la boite. Un bâton tombe avec un numéro dessus. Tu prends le papier correspondant et tu lis ton avenir. »

Z’ai tout fait comme elle m’a dit. Z’ai tiré le 8 mais z’ai rien compris au papier.

zd-223x300

« - Ahahah ! Eh, les copains, le ptit ours ne sait pas lire ! Sans doute une famille pauvre ? Pas assez d’argent pour aller à l’école ?

- Mais si ! Te moque pas ! Z’ai fait plein d’études à Lyon, y’a longtemps ! Gratuites et en français !

- Tu es courageux de m’approcher sans peur et tu es chanceux. Le 8, c’est du bonheur et peu de gens tirent ce papier. Bonne route à toi, nounours étranger aventurier ! »

zd1-300x227

Ze file et sur la place du grand stupa doré ze suis attiré par ces cages :

« - Tchip, tchip ! On a soif ! En plein soleil depuis longtemps. Aide nous !

- Horreur ! Qui vous a piégé ? Comment ze peux vous sortir de là ?

ze-224x300

- Tu donnes 1 dollar à la dame en violet. Elle t’expliquera comment ouvrir la cage. Ce geste t’apportera chance et bonheur.»

Cette fois, c’est moi qui suis piégé ! Mais ze vais pas laisser passer cette occasion d’augmenter ma chance ! Et puis les piafs maltraités comptent sur moi !

zg-300x170

« - Allez, filez tous les deux ! Et, à l’avenir, volez prudemment !

- Tchip ! Merci Ninnin ! T’es un chic ours ! »

zh-233x300

« - Ouvrez ouvrez la cage aux zoiseaux ! »

Assez fier de ma bonne action, ze visite le stupa doré. Les laotiens disent qu’il y a un os de Bouddha dedans et ils ont construit tout ce monument autour. Sans bien comprendre, ze respecte.

zi-223x300

Et une énorme chance me tombe dessus à la sortie : Xeïcheur, de Malaisie, et moi ! Un cop’s qui suis son humain partout et prend des photos de lui ! Comme moi ! Si ze calcule la probabilité de se rencontrer !

zi1-300x225

Alors on fait un max de photos de nous quatre, ze lui donne l’adresse de mon blog et il court rejoindre son groupe pour ne pas se perdre. Quel grand moment ! Incroyable !

zj-300x226

Dom négocie dur pour payer 2 dollars le tuc-tuc qui nous ramène à l’hôtel et le conducteur fait la tête pasqu’il a pas réussi à la rouler. Moi, après cette merveilleuse journée, ze me sens au dessus de tous ces détails. Et c’est pas fini !

zk-300x226

On arrive zuste à temps pour le coucher du soleil au bord du Mékong en face de la Thaïlande. Ze le trouve encore bien large et ze commence à douter de voir sa source cette année.

zl-300x225

Mais ce soir, ze veux profiter à fond de cet instant magique sans me faire de soucis. Combien de nounours français ont vu ça, hein ? Alors la suite de mon aventure peut bien attendre un peu, non ?

 

Ze remercie l’association « Chicokids » et son Président Alain de m’avoir accepté dans le groupe et d’avoir permis mes aventures au Laos et au Cambodge et aussi tout le groupe avec lequel z’ai voyagé et Georges pour ses relectures attentives et précieuses.

Retour à « Ninnin remonte le Mékong »

Retour vers les histoires en Asie

Retour à la liste des histoires

Mots-clefs : , , ,

2 Réponses à “Ninnin remonte le Mékong : épisode 5”

  1. Mahous dit :

    J’ai eu beaucoup de plaisir à voir ces images, souvenirs de cet été!!!!
    merci à Ninnin!

  2. Philippe Dufour dit :

    MAGNIFIQUE…SUPERBE.

    Bonne fin d’année

    Claudine et Philippe

Laisser un commentaire