Ninnin à Roncevaux

Ninnin à Roncevaux

 08 Cambo 1

« - Margouilla ! Quel plaisir !

- Plaisir partagé ! Qu’as-tu vu de beau, Ninnin, hier ?

 09 Ainhoa 6

- Ze suis allée au col de Lizarieta, dans les Pyrénées. Météo parfaite, ciel dégagé.  Après, on est passés en Espagne, par Dancharia.

 09 Urdax 1

À Urdax, z’ai visité le cloitre. Coup de chance, il y avait une exposition de sculptures et de peintures. Z’aime beaucoup l’art. Ze me suis régalé.

 09 Urdax 2

Interdiction de prendre les œuvres en photo, mais autorisation de prendre le cloitre.

- Beau trajet ! Viens, il fait bon, on va petit-déjeuner dehors. On va inviter les trois ours de Mémé Monique au passage.

 10 Cambo

- Au resto, z’ai croisé Patta-Negra. Il m’a parlé de Roncevaux. Vous confirmez que ce n’est pas loin ?

- Bien sûr, Ninnin. Demande à Jeanine, elle se fera un plaisir de t’y emmener, en passant par Saint Jean pied de Port. Une belle ballade ! »

 11 Saint Jean 0

Saint Jean pied de Port ! Le col de Roncevaux ! Ze suis dans un  rêve ! L’année de la canicule, en 1976, Dom et 6 copains sont venus ici en vélo. Par prudence (tu parles !) elle m’avait laissé tout l’été en pension chez Mémé Monique.

 11 Saint Jean 1

Z’ai bien en tête quelques photos de leurs exploits. Z’étais chouchouté, chez Mémé et Pépé, mais z’avais le cœur vraiment serré en les voyant partir sans moi. Devenue ado, elle roulait vers mon oubli ? C’est le lot de tellement de doudous. Snif !

 11 Saint Jean 2

Aujourd’hui, enfin, z’y suis ! Au fond, Notre Dame du bout du pont.

« - Dom, ze suis si content ! Enfin ze vois où tu étais sans moi !

 11 Saint Jean 3

- Je suis touchée d’être revenue, moi aussi, et de t’y amener. Je ne suis même pas sûre qu’on ait visité Saint Jean, à l’époque. On ne faisait que rouler en vélo, se reposer et préparer les étapes suivantes.

 11 Saint Jean 4

- Toi aussi, tu fais du vélo ?

- Non, moi, je fais le chemin de Saint Jacques, à pieds. Le Camino, si tu préfères ! La coquille est notre emblème.

- Wouah ! Quel courage ! »

 11 Saint Jean 5

Z’ouvre tout grand mes nœils.  Ce village est très joli, typique basque. Dom ne m’a jamais tourné le dos et laissé dans un coin. Mes peurs de 1976 se sont envolées depuis longtemps et ze savoure ce moment.

 11 Saint Jean 6

« - Bèèh, un ours !

- Ne crains rien, aujourd’hui, ze suis de bien trop bonne humeur pour t’embêter. Le col de Roncevaux, c’est loin ?

- À la sortie de la ville. Une pente très longue et très raide ! Tu fais le Camino ?

- Non, ze suis en voiture !

- Bonne route, gentil ours ! »

 11 Saint Jean 7

L’Everest cycliste de Dom : 37km de montée nous attendent. Mon cœur à fait un tour dans toute ma pluche quand Jeanine à accepter de monter le col. On y va, c’est parti !

 12 col 1

Ze veux tout voir. Tous les lacets raides où Dom a souffert, rattrapé Estelle qui avait crevé, réparé avec elle. Cette épopée, ze la connais par cœur.

 12 col 2

Les filles sont courageusement reparties. Moi, dans notre chambre, ze pensais tout le temps à Dom. Dom pensait à moi pour trouver le courage. Pierrot le grimpeur est redescendu et les a escortées jusqu’au sommet.

 12 col 3

Le vélo est souvent un sport d’équipe. On triomphe ensemble ! Ze mesure l’exploit. Même en voiture, c’était pentu, étroit, sinueux. Ninnin au col de Roncevaux ! Historique !

 12 col 4

Quel séjour ! Z’ai vu beaucoup de pays. Aucun endroit ne m’a autant ému que ce paysage, à ce moment : ze suis un nounours heureux ! Z’en suis sûr maintenant : Dom m’aurait pris avec elle si elle avait pu.

 13 Cambo

Le lendemain matin, ze dois partir à l’aube. Une très longue route nous attend. Une cicatrice douloureuse de 44 ans s’est refermée. Ze quitte mes cop’s un peu triste mais le cœur léger. Ze le savais pas encore mais un pénible deuxième confinement nous attendait. Z’avais bien fait de voyager sans me priver!

 

Retour à la liste des histoires

Retour aux aventures en France

Retour à Ninnin en liberté

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser un commentaire