Archive de la catégorie ‘cerf volants’

Rencontre avec Teddy

Samedi 9 juillet 2011

Rencontre avec Teddy,

parachutiste professionnel au CVCF

  j'hésite.....

«  Baptêmes de Nounours en parachute », c’était écrit dans le zournal. alors vous pensez bien que z’allais pas rater ça. On s’est téléphoné, Teddy et moi, et on a pris rendez-vous : 13 septembre, 14h00, plaze de Dieppe. Pour me trouver, lève la tête, je s’rai en l’air, il avait dit. Alors le 13 : mon matériel, Dom (mon humaine) et Mémé Monique pour conduire la voiture et hop ! A 12h30, on y était. Z’étais excité comme un ourson ! 

Mais la plaze de Dieppe, c’est grand. Et des ours volants, y’en avait plein ! Où était Teddy ?

 Chien et Panda

Z’ai demandé à Panda, qui m’a dit demande à Chien,

 Manu Petit

qui m’a dit demande à Emmanuel Petit (le footballeur de la coupe du monde 1998, il était là !), qui m’a dit j’sais pas, c’est pas du foot, demande à Brun, 

 Brun

qui m’a montré le stand du Cerf-volant Club de France avec la patte, et là, z’ai enfin trouvé Teddy. Par terre, avec tout son matos.

Teddy

 « – Salut Teddy ! j’suis là ! on peut y aller ! 

- Pas d’vent. On peut pas. 

- Comment ça on peut pas ? Tu blagues ! Y’a deux ans, j’suis venu et tu m’as dit trop tard, et auzourd’hui, on peut pas ? 

- t’es sourd ? Pas d’vent. On peut pas. » 

Il est pas très causant Teddy. Le zenre militaire. Mais z’ai insisté :

conseils de Teddy

«  Ze viens pour les gueules de miel, faire un reportaze sur toi, et des belles photos de nous en train de sauter, pour épater les cop’s. 

- Pour les gueules de miel ? Qu’est-ce que tu veux savoir ? C’est simple : Mon humain fait décoller le cerf-volant. Une fois qu’il est bien stable, un système me fait monter le long du fil. Là-haut, le truc me lâche, mon parachute s’ouvre, et je redescends. Facile. Faut pas être trouillard, et faut du vent, c’est tout. 

- Et tu fais ça souvent ? 

- Ouaih. 

- Et qui d’autre ?  

- tous ceux qui osent venir avec leurs humains. Ils ont même droit à un certificat de baptême après. 

- Ouah ! Trop chouette ! Z’en veux un ! 

- Ben non. Pas d’vent pas d’saut. Pas d’saut pas d’certif. Faudra rev’nir. Mais si t’as un balcon chez toi, je veux bien t’expliquer deux ou trois trucs de pro. » 

Z’ai bien écouté, z’ai minutieusement préparé l’exploit : Chez Mémé, c’est au 4ème. Heu bof, pas pratique, y’a trop de balcons, les chats en dessous.

Chez Dom, c’est au 2ème. Heu c’est haut le 2ème . Y fait pas beau auzourd’hui, les photos s’ront pas terribles.

j'hésite.....

Et pis un zour, pasque ze suis pas trouillard, z’ai fait une dernière bise à Dom, ze me suis mis sur le rebord de la fenêtre. C’est vraiment très haut le 2ème

 

 le grand saut  

Hop ! Le grand saut : Ouah, le vent dans les zoreilles, les zyeux ébahis de la voisine du dessous !

  réception parfaite

 Réception parfaite. La grande classe ! Finalement, ça m’a tellement plu que z’ai sauté quatre fois ! 

Essayez vous aussi ! Vous verrez, c’est zénial !

Retour aux histoires sportives

 retour à la liste des histoires