Mots-Clés ‘finlande’

Ninnin en Laponie

Lundi 1 novembre 2010

Ninnin en Laponie

   Mourmansk

Zamais ze n’étais allé aussi loin : Z’ai passé Noël en Laponie. Ze sais pas si tu connais, mais c’est un pays zénial. Ze vais te raconter : Avec Dom (mon humaine) et Mémé, on a pris un gros gros avion blanc finlandais. On a atterri à Ivalo, en plein dans le pays de Plume, le célèbre ours blanc (tu connais sûrement), à 300 kilomètres de Mourmansk.

  ski

Tout est blanc et il fait nuit tout le temps, sauf de 11 heures à 13 heures où il fait presque zour. Z’ai pas bien compris pourquoi, mais le soleil est trop flemme pour se lever là-bas. Heureusement que le nôtre est pas comme ça !

  moto neige 1

Ils ont dit qu’on était au bord d’une rivière et d’un lac, mais moi, z’ai vu que de la glace et de la neize. Ze sais pas où était passé l’eau. Dom m’avait fabriqué des grosses moufles et des bottes fourrées avant de partir, en plus de mon matériel de ski habituel et ze m’étais laissé faire pasque z’adore quand elle me fait des papouilles pour essayer, mais ze voyais pas pourquoi, surtout qu’il fallait à peu près 20 minutes pour enfiler tout ça en me tordant dans tous les sens (aïhaïh). Mais après la première zournée dehors à –25°C, z’ai admis que c’était utile, surtout qu’à l’hôtel, ils avaient pas ma taille ! Ze me suis amusé comme un ourson :

  moto neige 2

- moto neize : des skis à la place des roues, waouh trop cool.

 - pêche sur la glace : c’est galère pour faire le trou et tu prends rien. Heureusement, sur la table, y’avait un max de poissons et ze me suis bien servi. 

- traîneau de chiens : 6 chiens rien qu’à nous.

rennes 

- traîneau de rennes,

 permis

et là, surprise, z’ai même passé mon permis !

 Père Noël

Et puis le 24 décembre, z’en suis pas encore revenu : Le Père Noël est arrivé sous la neize, avec ses rennes et un grand sac. Ze l’ai bien reconnu puisque c’est lui qui m’a confié Dom y’a.. très longtemps. Comme ze suis touzours zentil (hein ouaih, c’est vrai !!!!) y’avait un cadeau pour moi : un pot de miel. Il nous a pris sur ses zenoux Dom et Moi, et Mémé Monique a fait la photo du siècle. Z’en rêve encore presque toutes les nuits. Ze suis resté muet d’émotion, ce qui m’arrive pas souvent, et comme il parle une langue bizarre, c’était pas plus mal. De toutes façons, ze suis sûr qu’il comprend tout sans parler.

  Tirenne

Quand on est allés se coucher, il avait déposé des rennes dans presque toutes les chambres et c’est comme ça que z’ai un nouveau pote : Tirenne. Après, on est rentrés en pleine forme mais un peu tristes que c’était dézà fini. Z’arrête pas de regarder les photos et z’ai affiché celle du Père Noël dans ma chambre.

  Retour aux histoires en Europe

 Retour à la liste des histoires