Mots-Clés ‘paris’

Ours et poupées

Dimanche 12 avril 2020

Le musée virtuel de Ninnin

Ours et poupées

 aa

Mon exposition parisienne préférée, c’est un salon : Le salon AGDM, fin septembre. Maintenant, on dit le « Paris Teddy chaud ». Le lieu est prestigieux : la fameuse Cité universitaire de Paris !

 ab

Tout un salon réservé aux ours en peluche ! Réalisé entièrement pour nous, par les humains ! Des dizaines d’exposants avec des ours, bien sûr, mais aussi des accessoires pour nous, les ours.

 ac

Et un concours du plus réussi des nounours de l’année, avec un thème à respecter. En 2018, c’était babacoul. En tant que Maire, z’ai un rôle important : ze tiens le bureau de vote.

 ad

Ze passe aussi dans les stands, voir si tout va bien, et faire mes emplettes. Z’y retrouve mes vendeurs préférés. Ze dépense beaucoup, mais c’est pour un an !

 ae 

Le salon est l’occasion unique de se voir.  Bisou et Lucie y sont toujours. Tous les ans, ze me fais de nouveaux cop’s. Cette année, Bibi et Emmanuelle (et son copain humain).

 af

On y reste toute la zournée. On papotte. Incroyable ! Bibi et moi, sans se le dire, on a mis la même chemise ! C’est un signe !

 ag

À la fin de l’après midi, ze félicite la gagnante et il faut partir. C’est le moment triste. Un an sans cop’s à rencontrer, mais non ! Pas cette année !

 ah

Cet été, Ze suis passé au Mans, chez la copine de Dom. Elle m’a proposé une nouvelle expérience : le musée de la poupée. Patricia a dit :

« - Tu verras, Ninnin, il y a quelques nounours, aussi.

 ai

- Pas de soucis, Patricia. Poupées et nounours, on fait bon ménage. On est les compagnons des pitits humains, l’un comme l’autre et ze suis curieux de tout. Et puis, dans ma famille, il y a aussi quelques poupées qui sont bien intégrées. »

 aj

Un pitit tour de voiture et hop, nous voilà chez Claude et Jacqueline, à Dollon, dans la Sarthe.

« - Bonjour Ninnin ! Bienvenue ! C’est rare, une visite d’ours ! Ici, c’est le contraire de chez toi : 1 000 poupées, et quelques nounours !

 ak

Regarde bien : Elles ont toutes entre 20 et 80 ans. C’est notre humaine qui les a patiemment regroupées, parfois sauvées de la déchetterie. Elle les répare, les chouchoute, les habillent.

 al

Patricia a offert ses poupées à Jacqueline. Ton humaine Dom peut aussi donner les siennes. Elles vivront heureuses ici !

 am

 Heu ? Ze doute que Dom y arrive. Elle a l’air « ours », comme ça, mais elle aime bien ses poupées quand même. Et nous aussi, les pluches, on seraient tristes sans les filles et les garçons de la maison.

 an

Oh ! La même que notre Jacqueline, justement ! Ze suis troublé ! Alors, c’est comme les nounours « Boulgom », il y a des tas de jumelles, fabriquées dans la même usine qui vivent leur vie partout : la diaspora des « Bella » !

 ao 

« - En route, chauffeur ! Vroum vroum ! Tu me fais la visite-conférence ?

- Avec moi, Ninnin, C’est dix tours de musée en quelques minutes ! Tu ne vas pas regretter d’être venu !

 ap 

- Tu aimes la vitesse et les vieilles voitures, Ninnin ? Vas dans le garage de Claude, une surprise t’attend. Ou plutôt, deux surprises !

- Merci les cop’s. C’était un plaisir de bavarder avec vous. »

 aq

Et là : une 301 Peugeot ! Astiquée, merveilleusement conservée ! Un pitit bijou de technique ancienne !

 ar

Dans le box d’à côté : une Delage ! État neuf. En pleine campagne des pays de Loire, les garages sont des cavernes d’Ali Baba ! Elles avaient de l’allure, les voitures de cette époque.

 as

Ze dis pas que la C1 Citroën de Dom n’a pas de charme, mais c’est autre chose. On va plus loin, plus vite. D’ailleurs, il faut déjà quitter nos hôtes pour rentrer.

 at

À la sortie du village : nouvelle surprise !

« - Ho hé, les ours ! Vous avez vu les voitures et les poupées ?

- Oui Ninnin. Notre village est fier de ce musée !

 au

Si tu aimes la mécanique, file au musée des 24H du Mans pour continuer ton séjour. Tu ne seras pas déçu.

- Dac, les cop’s. Ze vais négocier ça avec les humaines. Tchô et prenez soin de vous !

- Tchô Ninnin. »

 av

Jacqueline, Nicolas, Paul, Natacha et tant d’autres. Sur la route du retour, ze réalise qu’ils sont beaucoup plus nombreux que ze pensais. Z’admire le geste de Patricia, mais ze suis détendu, certain que Dom ne s’en séparera pas.

 

 

 

Ze remercie Claude et Jacqueline pour cette incroyable visite en amitié, Patricia et Ginette pour leur accueil touzours bienveillant.

 

Rouen Le Mans Paris ?

Carte géo Le Mans

 

 Retour aux visites de musées

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

Ninnin et Toutânkhamon

Dimanche 29 mars 2020

Le musée virtuel de Ninnin

Ninnin et Toutânkhamon

 ca

Ma plus merveilleuse, extraordinaire expo de l’année 2019 : Z’ai eu l’immense chance de voir Toutânkhamon dans le hall de la Villette, à Paris. C’est moins loin que l’Égypte d’où ces trésors ne ressortirons bientôt plus.

 cb

Lumière tamisée, ambiance respectueuse. Voici le Dieu Amon, protecteur de  Toutânkhamon. Son père l’avait pourtant placé sous la protection de Aton. Donc, son prénom était Toutânkhaton (image vivante du Dieu Aton).

 cc

À 10 ans, devenu Roi, il décide de changer son nom. Il fait restaurer les statues et les temples d’Amon. Tout montre qu’il aurait été un grand bâtisseur, comme son grand père Aménophis III. Mais il n’a régné que jusqu’à 20 ans, à son décès !

 cd

Parmi les 80 récipients en calcite découverts dans le tombeau, voici un vase à onguent parfumé. Les noms de Toutânkhamon et de son épouse y sont écrits. D’autres hiéroglyphes (l’écriture égyptienne) sont des vœux de vie éternelle.

 ce

Woui. Pasque tout dans le tombeau, devait l’aider à passer des épreuves compliquées. S’il gagnait, il vivait pour toujours. Vu tous les magnifiques objets qu’il y a ici, ze crois qu’il avait ce qu’il fallait pour gagner. Il n’était pas parti sans rien pour voyager dans l’au-delà.

 cf

Pour Toutânkhamon, tant que l’on parle de quelqu’un, il n’est pas vraiment mort. La vraie mort, c’est quand plus personne ne se souvient de toi. Cette idée me plait beaucoup. Ze vais penser le plus souvent possible à tous mes ancêtres, comme ça, ils seront encore un peu vivants.

 cg

Les pharaons portent leur nom de naissance, et 4 autres noms, inventés au moment du couronnement. Sur cette superbe boite, on a inscrit Toutânkhamon (z’ai pas bien compris où), et aussi Nebkherperourê, un de ses autres noms. Avec, bien sûr, encore un dessin d’éternité (sur les poignées de la boite).

 ch

Perso, ze trouve qu’il insiste un peu trop sur l’éternité et qu’elle pourrait mal le prendre et pas le lui accorder.  Vous comprenez bien que ze peux pas me photographier partout, par respect pour les humains autour de moi, qui sont crès respectueux aussi de mes photos.

 ci

Toutânkhamon debout sur un léopard verni. Chaque visiteur attend calmement son tour. Pas de bousculade. Le jeune Roi avait fait rétablir les fêtes interdites par son méchant père sanguinaire que tout le monde détestait.

 cj

Du coup, lui était très très aimé. Pourtant, ses successeurs tentèrent de faire oublier son règne, et son nom. Il serait alors vraiment mort ! Pas de chance, il est mort depuis plus de 3 300 ans et on prononce toujours son nom : la vie éternelle, quoi !

 ck

Ze me plonge dans l’Égypte ancienne comme tous les pitits humains, passionnés d’Égypte, qui sont là. Ze rigole et z’admire quand c’est eux qui expliquent à leurs parents.

 cl

Le Roi harponneur. Z’espère qu’il ne va pas à la chasse à l’ours ! Il parait que c’est plutôt l’hippopotame, mais ze vais me méfier quand même.

 cm

Ze trouve injuste que pour la mort du Roi, on offre des dizaines d’objets en or précieux, alors que l’égyptien moyen avait sans doute du mal à vivre, et aucune chance d’accès à la vie éternelle. Dom (mon humaine) dit que ze suis de gauche ?

 cn 

Le Roi, grandeur nature. Donc aussi grand que le vrai. Le noir, c’est du limon de Nil en crue, symbole du renouveau végétal et de la vie qui revient. Pour le reste, la routine : or, cuivre, bronze, et l’inscription « vivant pour toujours ».

 co

Dire que tout ça est resté inconnu jusqu’au 4 novembre 1922. Ce jour-là, Hussein, un jeune égyptien, creuse le sable pour caler ses jarres remplies d’eau. Il découvre une marche de pierre. Vous connaissez la suite !

 cp

Ze ne résiste pas à un pitit selfie (un égoportrait en québécois). Ma visite est presque terminée. C’est passé trop vite !

 cq

Fléau et crosse dans les mains, protégé par le Dieu Horus (le faucon) et quelques scarabées qu’il aimait bien. Ze n’ai pas vu les 5 000 objets du tombeau, mais z’en ai pris plein les nœils.

 cs

Les joailliers égyptiens étaient des virtuoses pour manier les feuilles d’or, mélanger les couleurs. Les bijoux tout juste sortis du tombeau ont inspiré tous les orfèvres des années 1920 !

 ct

« - Voilà, les oursons. Ce pitit voyage en Égypte vous a plu ?

- Oui, Ninnin, beaucoup. Mais cette fois ci, tu n’as pas rapporté que le livre de l’expo !

cu

- Hihihi, non. Z’ai craqué pour cette pitite fiole de sable de la vallée des Rois.

 cv

- On le met avec ceux que Dom rapporte de vos voyages ?

- Woui ! Après tout, z’y suis presque allé, dans le tombeau de Toutânkhamon ! »

 

Mais c’est où, L’Egypte ?

En orange sur la carte !

Carte Toutankhamon

 

Retour à la page d’accueil

Retour aux expositions de Ninnin

 

 

Ninnin et le 2CV Paris tour

Mercredi 4 avril 2018

Z’ai testé pour vous :

Le 2CV Paris-Tour

 

 1

Début octobre, en attendant le retour de Dom (mon humaine partie cravailler), ze seurfe sur la tablette.

«  – Wouah ! 2CV Paris-Tour ! À quelques semaines de l’anniv de Dom, c’est une merveilleuse idée, ça ! Voyons le descriptif.

 2 

Le grand tour de deux heures promet tous les plus beaux monuments de Paris ! Il faut ça ! Oui mais si c’est pas bien, si c’est des escros, Si, si, si..

Bon, z’arrête de m’angoisser.

Pourquoi en 2 CV ?

 2a

Pasque dans la famille, c’est une tradition : En haut, mes arrières grands parents, en 1960. Au milieu, Dom dans les Zalpes, en 1985. En bas, les cop’s et moi, en 2010.

 3

Tonton Yannick, cousins Nico et Sylvain, cousines Marine et Floriane m’ont bien aidé (surtout leurs cartes-plastique), et hop ! L’invitation est arrivée à temps ! Dom était aux anges !

Échanges de courriels avec Marc (le responsable). Marc sait parler aux ours ! Il m’a tout de suite mis en confiance :

« - Je vais te montrer des endroits qu’aucun nounours n’a jamais vus ! »

Rendez-vous pris pour le 4 février.

 4

Attendre une date, c’est long et énervant. Mais on pouvait être 5 dans la 2CV (4 humains et moi), alors il fallait coordonner les agendas. Pas facile ! Marc était d’accord avec toutes les dates. Le problème, c’était nous ! Mais le jour arrive. La virée parisienne commence dans le métro de Rouen.

 5

 Arrivés à la gare, pas de désagréable surprise : trains à l’heure, pas de neige sur les voies. Anne, Mémé Monique, Dom et moi, on est surexcités !

 6

Bah oui, c’est indispensable, les pitites lignes ! Sinon, comment ze fais, moi, pour aller à Paris ? Hein ? En voiture pour rajouter aux embouteillages ? Et ze me stationne où ?

 7

Paris, gare Saint Lazare, ze mange mon croissant. Z’ai bien compris que deux heures de visite, ça nous pousse vers 13 heures. Z’ai intérêt à me caler.

Et puis, 15 minutes avant l’heure H, le portable de Dom vibre : C’est Alex, notre chauffeur, qui est prêt ! Sympa et délicat, de pas nous faire attendre plus longtemps. On fonce !

 8

Vraiment chouette, Alex est venu à la gare nous chercher ! Pratique !

Z’ai un soucis : C’est Marc, qui était au courant de ma présence. Comment Alex va m’accueillir ?

Adoorable, Alex ! Le courant passe tout de suite entre nous.

« - Si tu veux, Ninnin, je te tiens pendant que Dom fait les photos de toi »

 9

Et on débute la tournée par les Champs Élysées. La grande classe ! Moi, en 2CV remontant les champs. Retour vers le passé ! Dom et moi, on a fait 140 000 kilomètres en 2CV. Alex est impressionné et respectueux !

10

« - Wouah ! La Tour Eiffel ! Une photo de moi, devant elle, c’est possible ?

- C’est toi le Patron, Ninnin. Mais pour éviter une contravention par la Police, on ne va pas rester trop longtemps, si tu veux bien »

 10a

Photo historique : Anne, Mémé Monique, Dom, Titine-bicolore et Moi, sur fond de Tour Eiffel !

 10b

 

Y’a pas que Alex qui nous photographie. Plein de touristes sont crès jaloux de notre véhicule et « clic clac » à notre passage ! Hihihi. On est les vedettes, dans notre décapotable grand luxe !

 11

L’opéra Garnier ! Grand luxe, en effet ! Alex sort son portable, le connecte à l’enceinte bloutouffe, et nous passe des musiques coordonnées au parcours ! Ze suis baba !

 11a

Les coins qu’aucun nounours ne connaît : une boutique de « têtes de choco ». Ze note fébrilement l’adresse.

Remarquez la capote transparente, une option géniale pour mieux voir les monuments, une idée de Marc !

 12 

Moulin rouge ! Monter à Montmartre, en voiture, un dimanche matin, c’est interdit ! La police bloque les accès. Mais on n’est pas en voiture, on est en deux chevaux ! Alors le policier écarte la barrière et on passe !

 13

Les vignes de Montmartre. Le programme promis se déroule sans faille et notre pitite voiture passe dans des recoins impressionnants !

 14

Pause, Paris vu de l’esplanade. On s’amuse comme des oursons et on se cultive aussi, grâce à Alex qui connaît tout.

 15

Ze glisse une pièce au harpiste en mitaines. Fait pas chaud pour zouer dehors.

 16

À chaque dépose, un coin étonnant à découvrir. Et moi qui croyais tout connaître de Paris. Les inondations de la Seine interdisent l’accès aux quais, mais rien ne nous arrête. Et hop ! L’île de la cité.

 17 

Notre Dame de Paris !

« -Alex, ze voudrais me rendre compte par moi même des dégâts, dans Paris. Pour témoigner.

- On y va, Ninnin »

 18

Dernière dépose. La Seine. Le poteau et l’arbre noyés, le pont, presque atteint. Les bateaux mouche en chômage technique. Bien loin des crues de 1911, mais impressionnant quand même.  Z’ai vu ça moi même.

 19

13h10. Alex n’a pas regardé sa montre et a fait plus de deux heures, mais c’est trop vite passé quand même. Il nous quitte là où on veut, près des pizzas. Z’ai un gros creux !

 20

Puisqu’on est à Paris, autant en profiter. Après midi culturel : le mouvement « dada » au musée du jeu de paume.

 21 

En pleine guerre de 14, artistes de tous les pays, unissez vous ! Picasso, les masques africains, les artistes allemands, tout est mélangé !

 22 

La résistance par la création artistique ! Depuis quelques années, ze participe, moi (voir Ninnin résistant parisien) sans savoir que 100 ans avant, d’autres avaient lancé le mouvement.

 23 

Quelle belle zournée ! Même si vous croyez connaître Paris, Le 2CV Paris-Tour est vraiment une expérience inoubliable que ze vous conseille.

 24 

On va bientôt reprendre le train Paris-Rouen, des souvenirs plein la tête, avec une grosse envie de recommencer au plus vite !

 

 

 

Retour aux histoires en France

Retour à la liste des histoires

Un grand merci à Alex et Marc pour cette zournée mémorable.

Si ça vous tente : https://2cvparistour.fr