Mots-Clés ‘pas de roland’

Chez Jean etJeanine

Mardi 25 septembre 2018

Chez Jean et Jeanine

Ninnin et le  pas de Roland

 aa

Chaque année, ze descends en train à Barbotan, dans le Gers, et ze reviens en voiture. Ze vous ai déjà tout raconté : Bordeaux, les canards, le foie gras, les croustades. (voir Ninnin à Bordeaux)

Mais là, c’est une année exceptionnelle !

 ab

En plus des activités habituelles, ze suis passé à « Notre Dame des cyclistes », la chapelle préférée de Dom. Luis Ocaña, son  idole, y est la vedette et elle peut rester des heures à vanter ses exploits avec les gardiens, à admirer ses vieux maillots jaunes. Ze m’occupe comme ze peux.

 ac

Mais surtout, dès la cure de Mémé Monique terminée, Direction Itxassou (prononcez Itsassou), dans le Pays Basque, chez Jean et Jeanine.

« -Salut les cop’s. À Fécamp, on m’a parlé du « pas de Roland ». C’est qui ? Il a fait quoi ?

- C’est le neveu de Charlemagne. Vas en voiture avec Jeanine, elle va te montrer. Elle est d’ici, elle sait tout !

 ad

Ze retrouve le Pays Basque avec plaisir ! Ses maisons, ses paysages de Pyrénées. Jeanine explique :

« - En 778, Roland est passé par ici, sur la route vers Roncevaux.

  ae

Avant, je vais te montrer la petite église de Bidarray.  Avec Jean, on l’aime beaucoup.

- Très belle, en effet, Jeanine. Mais Roland, il a fait un pas et tout le monde en parle depuis tant d’années ?

 af

- Ce n’est pas un pas. Il a transpercé la montagne, avec son épée, parce qu’un rocher lui barrait la route. Joli, l’intérieur, n’est ce pas ?

 ag

 - Jeanine, elles ont une forme étrange, ces pierres, non ?

- Saute dans les bras de Dom. Vu de dessus, tu devrais mieux voir la coquille Saint Jacques du chemin de Compostelle !

- Il faisait Compostelle, Roland ?

- Non ! Il défendait le royaume des francs contre les invasions. Je vois bien que tu es impatient. En voiture Ninnin, on y va ! »

 ah

Z’ai tout bien compris : Ici, une plage bien fraîche quand il fait chaud, l’été. C’est le Laxia qui se jette dans la Nive. Un confluent miniature.

 ai

La Nive est bien calme, mais en cas d’orage, elle peut devenir méchante. Le chemin de fer a demandé un max de boulot, le long de la roche.

 aj

Même quand elle est calme, la Nive peut secouer les imprudents : canoës, rafts et trucs flottants. Ze préfère les sports sans eau !

 ak

Et là, sous mes nœils, enfin, le pas de Roland !

« - Jeanine, tous les humains, même adultes, croient qu’il a pu faire ça avec son épée super-costaude ?

- Bien sûr Ninnin ! Tu peux descendre, tu te rendras mieux compte. »

 al

Z’ai pas cru un mot de cette histoire pour oursons, mais z’ai adoré cette promenade avec  mes copains basques, ce pitit coin de verdure.

Ze reviendrai, parole de Ninnin.

 

 

Ze remercie Jean et Jeanine, que z’ai connus pitit ourson, fidèles lecteurs de mon blog, qui m’ont reçu comme un prince.

 

Retour aux histoires en France

Retour à la liste des histoires